LES REVERIES GASCONNES AU TEMPS DU COVID-19

 

PROCEDURES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION RENFORCEES ENTRE CHAQUE LOCATION

 

Afin de vous garantir toute la sécurité que vous pouvez attendre dans le contexte de la crise actuelle, j’ai mis en place une gamme de nettoyage renforcée dans cette maison qui sera la votre pendant toute la durée de votre séjour :

Entre chaque location, l’ensemble des surfaces de votre location de vacances fait l’objet d’un double traitement : nettoyage puis désinfection avec un produit virucide.

Une attention toute particulière est apportée au traitement des surfaces les plus souvent sollicitées : les clefs, les poignées de porte, les interrupteurs, les télécommandes, les sèche-cheveux, les planches et fer à repasser, les rampes d’escalier, les poignées d’armoires et de placards, les bureaux, les toilettes, les éviers et lavabos, les tables, les tables de chevet, les appareil électroménager, les poignées de robinet, les équipements bébé, les plans de travail de la cuisine et autres surfaces de salle de bain.

Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitleProduits utilisés : rappel (Institut Pasteur) : « Les coronavirus humains sont détruits par 62-71% d’éthanol (alcool modifié à 70) ou de l’hypochlorite de sodium (eau de javel) de 0,1% à 0.5% (dilué dans de l’eau froide) ou par des produits répondant à la norme 14476. »

La désinfection des surfaces entre chaque période de location est effectuée avec des produits professionnels spécifiquement adaptés au traitement de la famille coronavirus en milieu médical (fournisseur ANIOS) et bien entendu totalement conformes à la norme EN14476.

Outre du gel hydro-alcoolique, je mets aussi à votre disposition, pendant votre séjour, des produits de nettoyage destinés aux particuliers et comprenant une composante virucide ainsi que du produit de désinfection (norme EN14476) utilisé entre deux séjours.

Le linge fourni (linge de cuisine, linge de toilette et linge de lit) est lavé à 60 % puis repassé et mis en place juste avant votre arrivée afin vous puissiez disposer de vos chambres complètement préparées à votre entrée dans les lieux.

 

FAIRE PART DE NAISSANCE

 

 

Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Juste né !

KOFFEEN CARAGHEEN a pointé le bout de son petit nez le 6 juin dernier.

Nous espérions une fille bai foncé et nous avons eu un garçon, actuellement de couleur bai mais qui va malheureusement devenir gris puis blanc en prenant de l’âge (eh oui ! Les équidés gris naissent de couleur bai!).

Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Tout juste quelques heures…

La maman et le petit se portent bien, ils séjournent actuellement à la clinique du Dr Oberdorff en attendant que maman soit inséminée.

Koffeen est un adorable petit poulain qui nous salue en hennissant quand il nous voit arriver dans le pré qui adore se faire câliner ce qui ne l’empêche pas de donner ses pieds pour inspection quand on le lui demande.Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle

En voyage avec maman

 

 

 

 

DES NOUVELLES DU POTAGER

 

Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Les planches de safran
Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Les courgettes tiennent compagnie à l’angélique
Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Les pieds d’aubergine

Le potager vous attend pour vous faire goûter ses nombreuses variétés de tomates plus délicieuses les unes que les autres (Noire de Crimée, Green Zebra, Aligoté, White Beefsteack, Omar Lebanese et Andine Cornue), sans oublier les courgettes, les aubergines, l’angélique, le fenouil, la menthe, le raifort, le thym et la sauge….

Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle
Les premières petites tomates

Seuls grands retardataires cette année : les melons qui n’ont pas jusqu’à présent trouvé les températures assez chaudes pour eux.

DE NOUVELLES VENUES DANS LA PRAIRIE DES JUMENTS

 

Pour la première fois depuis que mes juments font leur transhumance d’été dans la prairie du Moulin de Mazères, sont apparues deux espèces botaniques, certes bien courantes, mais que je n’avais encore jamais vues dans les environs immédiats :

    • le BUDDLEIA (buddleia davidii), qui a été largement naturalisé dans nos jardins mais qui moins exubérant que ce dernierRêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle

    • la GUIMAUVE (althaea officinalis), qui rappelle de loin la rose trémière : elles sont d’ailleurs de la même famille ! Cette plante rentrait autrefois dans la composition de pommades calmantes et on fabriquait de vraies pâtes de guimauve avec le mucilage obtenu des racines.Rêveries Gasconnes Les rêveries Gasconnes au fil des saisonstitle

Je serais curieuse de connaître la raison de l’arrivée soudaine de ces nouvelles plantes sur la partie de cette prairie généralement inondée en hiver et au printemps. Or cette année, en raison d’un hiver particulièrement pluvieux, l’eau est restée sur cette zone plus longtemps que d’habitude au printemps et les juments ont même eu pour la première fois la compagnie de pique-boeufs pendant plusieurs semaines. Peut-être est-ce à ces oiseaux que l’ont doit l’apport de leurs graines…

 

 

 

 

Mes précédents blogs :

« C’est le printemps : la nature autour de nous se prépare à vous accueillir ! » ...

« dejà le mois d’août« …

« L’automne aux Rêveries Gasconnes a le doux parfum des confitures d’autrefois »

« Bonne Année 2020 »